❥ Suivez toute l'actualité des poupées sur http://www.facebook.com/AgatheSteMarie.

mardi 15 avril 2014

Savoir-faire in Progress

❥ Attention, ceci est un billet destiné à motiver les troupes créatives !

Notamment celles qui se lancent à peine ou qui traînent des pieds à l'idée de se lancer dans une nouvelle activité créative (ou activité tout court, d'ailleurs !).

Je ne vous ai jamais montré ma toute première poupée. Non non, ne réfléchissez pas, je sais que je ne vous l'ai pas montrée. Et il y a une raison, oh oui, il y a une bonne raison :)

Aujourd'hui, quatre ans après la création de cette première poupée, la honte s'est envolée. D'un coup ! Aujourd'hui, j'ai envie de montrer cette première poupée au monde en entier et de crier : "Regaaaardeeez, on peut vraiment TOUT apprendre en partant du zéro absolu" (voire niveau - 1).

Car, oui, lorsque j'ai créé ma première poupée, je ne savais absolument pas coudre et je n'avais pas de but précis en tête. Je voulais juste m'amuser avec du tissu. Je crois que ça se voit dans le résultat...

Attention, fou rire garanti dans 3, 2, 1...................


Photo de motivation, à mettre en fond d'écran : TOUT EST POSSIBLE !

 

❥ Un patron de couture ? Quel patron ?

 

Vous l'aurez compris, je n'ai bien évidemment pas cousu cette poupée à partir d'un patron existant ! Je ne l'ai d'ailleurs même pas "cousue" à proprement parler puisqu'il n'y a pas un seul élément cousu dans cette poupée ! J'ai juste fait des nœuds, des nœuds, des nœuds jusqu'à ce que la structure de la poupée soit à peu près là, et c'est ainsi que j'ai créé................... la Colombine de la Honte ! Hahaha :D 

 

Le pire, c'est qu'à l'époque, je me disais que c'était une super bonne idée de ne rien coudre, et de fixer les éléments seulement par des nœuds ! Bon, depuis, je vous rassure, j'ai trouvé le chemin du fil et de l'aiguille et tout va mieux :)

 

Qu'en penserait Darwin ? Ça évolue, ça évolue...


Ceci dit, quand on crée, rien n'est jamais totalement inutile ! Même lorsque l'on n'est pas content du résultat. Car d'un essai, d'une création "ratée", on en retire toujours quelque chose : de l'expérience ou bien, parfois, une nouvelle idée !


Et c'est ce qui s'est passé avec cette première plongée dans le monde des poupées : le fait de ne pas avoir utilisé de patron de poupée déjà existante (car on en trouve tout plein si on veut se lancer "volontairement" dans la confection de poupées (c'est-à-dire pas comme moi, qui ai commencé par hasard, au détour d'un nœud dans un bout de tissu hihi) ), le fait d'avoir "testé par moi-même" m'a permis de trouver une technique bien à moi !

 

En effet, même pour les poupées de 2014, il y a encore certains éléments que je ne couds pas ! Par exemple, la base de la poupée toute entière ne comporte aucun élément cousu : ce sont, vous l'aurez deviné, des nœuds :) Eh oui !


Comme quoi, quand on crée, il faut s'amuser, tester, rater, recommencer, et parfois une idée issue d'un délire ou d'une catastrophe créative va s'imposer comme "votre manière de faire" !

 ❥ "Mais, moi, je ne sais vraiment rien faire ! Je ne sais même pas passer une fil dans une aiguille !"


Si ceci fait partie de vos arguments imparables, sachez qu'il est totalement parable ! Ma première poupée devrait vous avoir convaincus : on voit bien que je n'avais absolument aucune compétence en couture !
 
Tricot, couture, crochet, le trio qui peut faire peur !

Si vous voulez vous mettre à la couture, au tricot, au crochet, au dessin, à la peinture, à la musique, à la sculpture, à la soudure, ou à n'importe quelle activité qui vous branche un tantinet, n'hésitez pas ! Peu importe votre âge, vos compétences ou vos difficultés, mettez-les de côté un instant et foncez !! 

Car ce que vous ne savez pas du tout faire maintenant, si vous vous en donnez les moyens, vous le maîtriserez toujours mieux dans quelques années que si vous ne vous y mettez jamais ! 

La procrastination est un vilain défaut et les envies créatives sont un joli cadeau ! Alors, écoutez-les, ces belles envies, et suivez-les...

❥ Et vous, avez-vous des équivalents de ma "Colombine de la honte" ? :) Et si vous ne vous êtes pas encore lancé(e)s, quelles sont vos envies créatives ?

12 commentaires:

  1. J'adore la mamie de mes filles !!!!! je suis sûre qu'elle a une place toute particulière dans ton coeur !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est çaaa, c'est leur mamie hihi :)

      Oui, j'ai beaucoup d'affection pour elle parce qu'elle est à l'origine de plusieurs générations de poupées, et aussi de belles rencontres faites sur Facebook grâce à cette activité, et ça c'est <3

      Supprimer
  2. Rien que de 2010 à 2011, il y a déjà un sacré chemin parcouru, et 2014 n'est que la prolongation logique de ton talent.
    Comme tu le dis, il faut savoir trébucher pour mieux sauter. Je dois avoir de vieux dossiers de mes premiers passages sur scène en tant que chanteuse, haha :D Mais quand on me parle de qualité, de talent, de "wahou, t'as fait du chemin, ça se sent", je réponds toujours que j'ai comme tout le monde commencé de zéro et que je me suis forgée avant tout sur scène, sans avoir de technique vocale. Et voui :-)
    Comme toi avec cette toute première poupée, je n'ai plus honte de mes débuts ^^ Il serait très orgueilleux de ne montrer que ses qualités d'aujourd'hui, sans montrer ce qu'on valait 10 ans en arrière. On appelle cela l'humilité. Et tu en es bourrée Agathe ^^

    Biz !
    Rebecca
    http://www.rebekkarts.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon Dieu, tes commentaires sont toujours tellement adorables ♥ Je vais finir par aller rougir dans un coin et ne plus oser en ressortir hihi

      Pour ce qui est du "bond" entre 2010 et 2011, il y a tout de même eu des entre-deux, mais je n'ai pas les photos sur cet ordinateur et les poupées sont en France... Mais elles étaient déjà plus colorées, avec du raphia à la place des cheveux, etc. C'était dans le même esprit que la première mais déjà un peu plus fin :)

      Hihi c'est trop bien que tu aies vécu la même chose avec la scène ! C'est vrai que quand on t'entend maintenant on a l'impression que c'est inné :) Mais je sais que tu travailles beaucoup et que tu te donnes les moyens de réussir (et moi je suis sûre, depuis le début que je te connais, sûre que tu réussiras !).

      Je crois qu'avec le temps on ose beaucoup plus montrer ses débuts... Il faut progresser un peu pour pouvoir dire "hé regardez comme c'était tout pas beau ce que je faisais avant" lol :)

      Supprimer
  3. Merci pour ce billet très motivant ! Je ne peux que confirmer : 1) Ton évolution est incontestable 2) L'important, c'est de s'y mettre et de persévérer.
    D'ailleurs, il faut vraiment que j'apprenne à coudre (moi c'était de la colle, et pas des nœuds, mais il y a beaucoup plus longtemps...) :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, toi ici ♥ Ça, ça me fait plaisir :)

      Je suis contente que tu aies trouvé ce billet motivant :D C'était totalement le but (davantage que m'humilier en montrant ma première poupée haha).

      C'est vrai que quand on commence quelque chose, on se sent un peu perdu et tout petit... On voit ce que les autres (qui savent déjà faire) réalisent et on se sent un peu incapable... Alors qu'il suffit juste d'être patient :D

      Hihihi c'est marrant pour la colle :) Les nœuds et la colle, ce sont un peu les copains rassurants quand tu veux bidouiller du tissu et que tu ne sais pas coudre lol

      Je compte faire des petits tutoriels couture sur ce blog... La base-base (limite à partir de "passer le fil dans l'aiguille" :) ) pour que tout le monde puisse embarquer dans l'aventure et progresser petit à petit :) Si ça t'intéresse ;)

      Supprimer
  4. Elle est mythique cette photo ! Et c'est tout à ton honneur de la montrer, on voit le chemin parcouru, et on comprend qu'il y a aussi du travail derrière tout ce talent :-) Je me retrouve exactement dans cette histoire, j'ai commencé le violon il y a un an après en avoir rêvé pendant toutes ces années, et quel bonheur ! Enfin, au début c'était pas gagné....peut être un jour je te montrerai ma video de la honte à moi, au bout de quelques semaines de cours, avec le violon qui souffre, mes oreilles qui souffrent , mon corps crispé, le visage tout renfrogné, limite la langue qui sort comme si j'étais en train de soulever un camion! Quand on a un rêve, il faut se lancer, pas se mettre des barrières (y en a suffisamment comme ça!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pendant longtemps je n'ai pas osé la montrer... Et puis, je me suis dit que si ça pouvait motiver ne serait-ce qu'une personne à se lancer dans une activité créative, ce serait super génial :) Alors, voilà, Colombine de la Honte s'est montrée hihi

      Il y a effectivement beaucoup de travail derrière tout ça, et aussi du temps qui est passé tout seul... Le temps apporte son petit coup de pouce aussi :) On progresse parfois sans s'en rendre compte et seules les photos nous disent "héhoo, tu vois la différence, là, quand même !?" :D

      Je te remercie pour ton commentaire ♥ par contre, je n'ai pas réussi à deviner qui c'était :p J'ai une idée, mais j'ai peur de dire une bêtise :)

      PS : J'aimerais bien voir la vidéo de la honte pour le violon ^^ Et puis on dit "de la honte", mais c'est plutôt la vidéo "du courage", non ? ;)

      Supprimer
  5. " Les choses ne sont pas difficiles à faire, ce qui est difficile, c'est de nous mettre en état de les faire" Constantin Brâcusi
    Procrastinatioooon !!! :P
    Et là ? Tu m'as reconnue huhuhu ? ( 'fin...En même temps, tu connais tellement ma façon d'écrire que ça va être chaud de t'embrouiller ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, ceci dit....Elle fait un bien fou cette photo mouahahahaha je t'adore et merci pour cet article tout plein de ta folie douce <3

      Supprimer
    2. Il manquait une phrase ou deux en majuscule, mais je t'ai reconnue quand même ;) ♥

      Folie douce, moi ? :D Mais je suis contente que la photo fasse cet effet-là !

      Supprimer
  6. wow dis donc :)
    déjà entre 2010 et 2011 il y avait eu de sacrés progrès !
    bises :)

    RépondreSupprimer